SUV Aiways

Aiways U5 : un SUV chinois qui vaut le coup d’œil

Aiways fait irruption sur le marché automobile européen en proposant son nouveau fleuron : le SUV électrique U5. Cette nouveauté semble plutôt plaire aux connaisseurs. D’autant plus que son tarif raisonnable donne encore davantage envie d’en savoir mieux sur ce nouveau venu. Tour d’horizon sur le verdict après test.

Une arrivée inattendue du constructeur chinois en Europe

Les marques automobiles chinoises commencent à s’épanouir sur le marché international en innovant leurs voitures et en les adaptant aux besoins des clients occidentaux. Chery, GAC, Qoros et Byton ont tâté le terrain en annonçant le lancement de leurs nouveaux fleurons en Europe. Aiways leur a aussitôt emboité le pas en séduisant les Occidentaux avec son nouveau SUV U5. La filiale du groupe SAIC a présenté cette ultime trouvaille au dernier salon de Genève et a annoncé son lancement sur le marché européen vers août ou septembre 2020. La vente du véhicule s’effectue uniquement sur le web, mais certains partenaires du constructeur chinois permettent aux clients de l’observer dans des espaces dédiés. C’est par exemple le cas dans les boutiques Euronics qui exposent l’U5 dans leurs galeries. De plus, les centres ATU peuvent s’occuper de son entretien. L’arrivée du SUV chinois en France reste méconnue jusqu’ici, mais des partenariats avec le groupe Mobivia sont à envisager.

U5, à quoi il ressemble ?

Le SUV chinois reste le même que celui qui a été exposé au salon de Genève en 2019. Certes, sa silhouette ressemble à n’importe quel véhicule de sa catégorie, mais cette voiture se distingue par sa face avant quasi unifiée qui semble plaire aux passants. Il est catégorisé parmi les grands SUV avec ses 4,68 mètres de longueur et 1,68 mètre de hauteur. À l’intérieur, des plastiques durs recouvrent le bas de l’habitacle. Les sièges arrière se révèlent suffisamment spacieux pour accueillir quatre passagers adultes.

Quant au volume du coffre, il peut contenir jusqu’à 1543 litres. À noter que son poids s’élève à 1700 kg. La finition semble assez soignée en général. La présentation de la planche de bord plait à première vue. L’intérieur du capot affiche un aspect futuriste comme la motorisation et les pièces mécaniques du véhicule sont parfaitement dissimulées sous du plastique. En option, les utilisateurs d’U5 bénéficient d’un toit ouvrant.

Suv Aiways U5

Qu’en est-il des performances de l’U5 ?

Ce SUV électrique peut rouler jusqu’à 400 km en une seule charge. Le système informe lorsque la charge diminue à partir de 45 %. Avec 190 ch sous le capot, l’U5 propose trois différents modes de conduite. En revanche, le réglage de la direction n’est pas aisé malgré ses trois niveaux de récupération d’énergie. Par ailleurs, il est possible de faire demi-tour en un tour de main grâce à son rayon de braquage particulièrement court. Sur la suspension du véhicule, il n’y a rien à redire, ce qui optimise encore plus le confort de conduite.

Quels sont les principaux concurrents de l’U5 ?

Parmi les SUV électriques qui s’alignent avec l’U5 figurent l’EQC de Mercedes, l’E-tron d’Audi et l’iPace de Jaguar. Ces potentiels concurrents coûtent en revanche deux fois plus cher que le chinois, ce qui lui laisse la possibilité de se faire une place sur le marché européen. Dans la même catégorie de prix, quelques SUV du segment inférieur comme le e-2008 de Peugeot ou encore l’e-Niro de Kia sont disponibles. En somme, l’U5 a de quoi se faire apprécier tant au niveau du prix qu’au niveau des performances.

Notre verdict

Après un test de 30 minutes, le SUV d’Aiways a su faire bonne impression. Ses caractéristiques et ses performances semblent répondre aux attentes des Européens. Son large espace combiné à son tarif attractif fait de ce véhicule une véritable référence dans sa catégorie. En effet, le rapport qualité-prix proposé par le constructeur chinois fait trembler la concurrence. Bref, ce SUV est susceptible de trouver sa place sur le marché européen. Reste à voir s’il convaincra suffisamment la clientèle pour rester dans la course.

Images : autoplus.fr ; phonandroid.com