Comment bien choisir sa remorque utilitaire ?

La remorque utilitaire apparaît comme un équipement très pratique pour les professionnels comme les particuliers. Il s’agit d’un véhicule non motorisé qui est tracté par une voiture. L’offre est très importante dans ce domaine. Comment choisir la remorque la plus adaptée à vos besoins ? Voici quelques éléments de réponses.

Différents modèles de remorques

Avant tout, il est essentiel de dire que l’on trouve une grande variété de remorques sur le marché. Chaque modèle correspond à un usage particulier. Certains particuliers les utilisent pour partir en vacances, d’autres pour transporter ponctuellement des charges volumineuses ou des déchets. Il faut donc opter pour le modèle le plus adapté.

• La « remorque bagagère » constitue le modèle le plus léger. C’est aussi celui que l’on aperçoit le plus souvent sur les routes l’été. Il est totalement adapté aux personnes qui souhaitent un espace de rangement supplémentaire pour les bagages pour partir en vacances. Il vous faudra débourser entre 300 et 700 €.

• Autre modèle : la remorque van. Celle-ci est beaucoup plus grande et concerne le transport d’animaux. C’est le cas des chevaux par exemple. C’est un véhicule qui s’adresse aux professionnels essentiellement. Compter entre 3 500 et 5 000 €.

• La remorque utilitaire est, la plupart du temps, utilisée par des commerçants pour transporter leur marchandise. C’est le cas des traiteurs ou des fleuristes par exemple. Compter 300 € au minimum.

• Les motards auront parfois besoin d’une remorque porte-moto. Elle permet de transporter les deux-roues.

Des modèles avec ou sans essieux

La remorque avec double essieux appelée aussi remorque à quatre roues est assez avantageuse. Elle est plus stable et plus grande, elle permet une répartition assez équilibrée des charges à transporter. C’est un accessoire très appréciable. Il existe aussi des remorques à simple essieu. Cette dernière est plus petite, mais aussi plus légère tout en ayant un poids total autorisé en charge plus limité.

Il est aussi essentiel de vérifier le fonctionnement de la remorque et d’entretenir les différentes pièces. C’est le cas des coussins d’air remorque, des éléments de la suspension pneumatique, assurant un comportement adapté de la remorque selon sa charge. Avant de prendre le volant, il est important de contrôler si la remorque est bien fixée à la voiture. L’enjeu de sécurité est essentiel. Si la remorque est amenée à se détacher, les conséquences peuvent être très lourdes.

Attention à la règlementation

Concernant l’usage de remorque, la règlementation est assez complexe. Elle est liée au type de permis, au poids de la remorque et à la capacité du véhicule à tracter. Certaines règles particulières s’appliquent aussi au niveau du Code de la route. Ainsi, il faut savoir que la remorque ne doit pas dépasser 12 mètres de long (sans inclure le dispositif d’attelage), avec un total entre la voiture et la remorque qui ne pas excéder les 18 mètres de long et 2,55 mètres de large.

Quels critères prendre en compte avant d’acheter votre remorque ?

Un élément primordial à examiner est la charge maximale (en kg) supportable par l’essieu. Il faut savoir que les remorques qui possèdent un poids total autorisé en charge qui excède 500 kilos doivent disposer d’une carte grise, mais aussi d’une immatriculation. Ainsi, il faut prévoir une assurance dédiée pour la remorque. Concernant, les remorques ayant un poids total autorisé en charge inférieur à 500 kg, le certificat d’immatriculation est le même que la voiture, mais il faut veiller à ce que le contrat d’assurance prenne en compte la remorque.

Il faut également avoir à l’esprit qu’il est obligatoire d’avoir une remorque freinée dans le cas de figure où le poids total autorisé en charge de la remorque dépasse la moitié du poids du véhicule vide. Un dispositif de freinage se déclenche quand la voiture freine. Sur une remorque, on trouve également une roue de secours. La plupart des remorques sont munies d’antivol, d’une bâche de protection et bien sûr de crochets d’arrimage. Pour une remorque qui est lourde, une tête d’attelage et un stabilisateur antilacet permettent plus de sécurité.

Pour charger la remorque de manière optimale, il faut mettre 50 à 80 kg au niveau de la boule, puis
pour éviter le phénomène de lacet, il faut charger sur l’avant en priorité au risque de perdre le contrôle de l’attelage.