Voiture électrique

Entre Dacia et Wolkswagen, le duel commence sur la voiture électrique

L’urgence environnementale se fait de plus en plus alarmante chaque jour. Et nombreux sont ceux qui s’investissent pour remédier à la situation. Si les industries de l’agriculture optent pour le recyclage, le secteur automobile, lui, mise sur les énergies non polluantes. Ainsi, la voiture électrique est celle qui fait l’unanimité et les constructeurs auto se lancent dans une compétition féroce pour présenter la meilleure voiture électrique. Dacia et Volkswagen se placent en tête de classement en entamant un duel pour la première place.

Les avantages d’une voiture électrique

Le choix des constructeurs automobiles pour les modèles électriques est avant tout motivé par le côté écologique du système. En effet, ce type de moteur ne nécessite aucun carburant et ne génère aucune émission en CO2. Mais cela s’explique également par le panel d’équipement dont seule une voiture électrique moderne peut être gratifiée. En effet, l’énergie apportée par ce nouveau type de moteur peut également servir à alimenter différentes installations sur le véhicule.

Du côté du consommateur, l’achat d’un tel modèle peut s’avérer couteux à l’achat. Toutefois, on retrouve bel et bien des avantages à l’usage d’une électrique. En effet, en plus de préserver l’environnement, celle-ci permet de faire des économies substantielles sur le long terme. Si l’on ne parle que de l’entretien par exemple, il n’existe aucun risque d’encrassement pour ce type d’auto. Seules des visites épisodiques chez le mécanicien pour une revue des mécaniques sont nécessaires.

La dépréciation est également un critère essentiel d’achat d’un tel modèle. En effet, la voiture électrique profite d’un bonus écologique alloué à l’achat, permettant ainsi à l’acquéreur d’alléger ses dépenses.

Une voiture électrique à prix abordable

Les automobiles électriques ne représentent aujourd’hui en France que 7 % des ventes du secteur. L’une des principales réticences des consommateurs à s’offrir une électrique était le prix de celle-ci. Une réserve qui n’a plus lieu d’être avec la mise sur le marché de la Spring de Dacia à seulement 10 000 € d’investissement et de la Volkswagen ID3.

La Dacia Spring

Dacia spring

Présentée comme une dérivée de la Renault K-ZE, elle est déjà commercialisée en Chine et devrait arriver sur le marché européen dans le courant du printemps 2021. Elle se présente comme une citadine 100 % électrique arborant les 3 piliers de la marque :

  • La simplicité
  • La robuste
  • L’accessibilité

Mais Dacia ne vend pas qu’une simple voiture électrique en mettant la Spring sur le marché. Le constructeur automobile veut également offrir aux particuliers comme aux professionnels le look affirmé du SUV. Avec sa silhouette compacte et agile à la fois, elle est l’idéale même pour un conducteur en milieu urbain ou préurbain.

La Volkswagen ID3

Mais Dacia n’est pas le seul constructeur à proposer un modèle électrique à prix abordable. En effet, Volkswagen annonce la sortie prochaine de l’ID3, une compacte zéro émission moins chère que la Golf thermique. Révélée dans sa forme définitive le 9 septembre 2019 à l’occasion du salon de l’automobile de Francfort, elle se retrouvera sur le marché cet été 2020. Elle est toutefois déjà disponible en précommande pour ceux qui souhaitent se l’offrir sans tarder.

Avec ses dimensions de 4,26 mètres de long, de 1,86 mètre de large et 1,55 mètre de haut, l’ID3 s’inspire de la Golf. Volkswagen annonce également l’installation de dispositifs 100 % autonomes sur cette nouvelle version en plus de son fonctionnement 100 % électrique. Elle se décline notamment en 3 afin de convenir à tous les budgets.

  • L’ID.3 Pure avec sa batterie de 45 kWh et son autonomie de 330 km ;
  • L’ID.3 Pro en milieu de gamme avec une batterie de 58 kWh et une autonomie de 420 km ;
  • L’ID.3 Pro S avec une capacité de 77 kWh et une autonomie de 550 km.

Images : caradisiac.com