Hopscotch veut dévoiler ses ambitions grâce au salon de Paris !

Près d’un million de visiteurs seront attendus lors de la 89e édition du Mondial de l’Automobile de 2020. Comme tous les deux ans, l’évènement se tiendra au Parc des expositions de la porte de Versailles et sera toujours organisé par AMC Promotion. En parallèle, le président de la Plateforme de la filière automobile (PFA) a signé un partenariat avec son homologue du groupe Hopscotch afin d’amplifier l’audience des constructeurs pour cette prochaine exposition.

Hopscotch et PFA : une alliance contractuelle qui s’annonce bien

Le Mondial de l’Automobile est l’un des plus grands évènements internationaux qui rassemblent tous les deux ans des véhicules et des constructeurs du monde entier, des plus connus à d’autres moins célèbres. Il s’agit d’une exposition séculaire appartenant à la PFA, dont l’origine remonte en 1898.

Pour sa prochaine édition, le salon mondial de l’auto sera organisé en partenariat avec Hopscotch. La signature officielle de cette nouvelle alliance a été effectuée récemment par le président de la Plateforme automobile, Luc Chatel, et celui du groupe français Hopscotch, Frédéric Bedin. Désormais, l’AMC Promotion ne sera plus l’unique organisateur de ce fameux évènement.

Pour rappel, cette collaboration intervient suite à un appel d’offres proposé par la PFA le 15 février dernier. L’objectif étant de trouver une entreprise spécialisée dans l’évènementiel afin de faire face aux différentes difficultés rencontrées lors de la 88e édition du salon bisannuel de l’auto. A l’issue d’un strict processus de sélection composé de trois étapes, le choix final s’est porté sur Hopscotch.

Une question de créativité

Une dizaine de candidats ont répondu à l’appel d’offre de la PFA concernant l’organisation du salon de la porte de Versailles de 2020. Cependant, seuls trois groupes d’acteurs ont soumis leur proposition. Après délibération, le jury a retenu celle de Hopscotch, car elle répond parfaitement à l’enjeu de transformation du Salon de l’auto en un véritable festival destiné aux deux et quatre roues.

Pour la PFA et l’ensemble de l’écosystème de la filière auto, ce partenariat avec le groupe français spécialisé dans l’évènementiel promet de nouvelles perspectives au salon international de l’auto. Seulement, l’enjeu pour le nouvel organisateur sera d’optimiser l’audience des constructeurs en offrant une expérience visiteur interactive et surtout personnalisée.

Concernant les détails de l’évènement, ils seront dévoilés lors d’une conférence de presse qui aura lieu avant cet été.

Photo : lesechos.com, tokster.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *