Voitures d'occasion

Quel est l’indice de fiabilité d’une voiture ?

Acheter une voiture est forcément synonyme de gros investissement qu’elle soit neuve ou d’occasion. Faire le bon choix est alors une vraie nécessité. Ainsi, pour investir sur un quelconque modèle de voiture, il faut avoir listé au préalable les indices de fiabilité de celle-ci. Il n’est cependant pas facile d’affirmer la fiabilité de tel ou tel véhicule. Voyons les caractéristiques à voir avant l’achat d’une auto.

La fiabilité d’une auto selon la marque

Il serait quelque peu prétentieux de juger la fiabilité d’un véhicule sur sa seule marque. Toutefois, force est de constater que certaines se sont forgé une réputation au fil des années avec des productions plus ou moins fiables selon les modèles. Pour ne pas trop spéculer sur la meilleure marque d’automobile en Europe, se fier à des chiffres est beaucoup plus crédible. Ainsi, fions-nous au baromètre de fiabilité automobile du magazine Autoplus. En effet, ce dernier a fait le rapport entre les pannes de voitures signalées dans ses courriers de la part d’automobilistes et le nombre de véhicules vendus.

Pour la période de 2014 à 2018, nous avons donc le classement suivant dans l’ordre décroissant de fiabilité (noté sur 5) :

  • Suzuki 5/5
  • Toyota  5/5
  • Kia 5/5
  • Dacia 4/5
  • Hyundai 4/5
  • Renault 4/5
  • Opel 4/5
  • Ford 4/5
  • Peugeot 4/5
  • BMW 4/5
  • Seat 4/5
  • Citroën/DS 4/5
  • Volvo          3/5
  • Fiat 3/5
  • Mini 3/5
  • Mercedes 3/5
  • Volkswagen 3/5
  • Skoda 2/5
  • Audi 2/5
  • Nissan 1/5

Kia

La fiabilité d’une automobile selon le type de moteur

Lorsque l’on veut acheter une voiture, le type est également un critère important. Essence, diesel ou électrique, tout est une question de budget. Auparavant, le diesel était le synonyme même de la fiabilité. Les constructeurs automobiles en faisaient même leur principal argument de vente contre les moteurs à essences qui se semblaient se fatiguer beaucoup plus vite. Plus costaud et plus durable, ce type de moteur a connu un franc succès commercial.

Plus tard, suite à de nombreuses améliorations pour le performer, le diesel est devenu une vraie source de pollution. Et avec le souci écologique actuel des consommateurs, un diesel non rigoureusement entretenu n’est pas envisageable. Beaucoup se sont ainsi tournés vers ce qui paraît être le futur du secteur automobile : la voiture électrique. Avec une émission égale à zéro et un besoin d’entretien épisodique, ce modèle est certainement le plus fiable.

Certes, il est à noter qu’une voiture électrique nécessite un plus grand investissement de la part du consommateur, qu’il soit neuf ou d’occasion. Toutefois, Dacia et Volkswagen ont annoncé la sortie très prochainement de voitures électriques à prix abordable.

La fiabilité d’une génération à l’autre

On observe aujourd’hui des modèles de voitures plus évolués les uns que les autres. Les plus récentes se démarquent d’ailleurs par la complexité de leurs constructions. Le but est de faciliter la conduite en la rendant la plus confortable possible. Mais il ne faut pas oublier que plus il y a de pièces sur une voiture, plus la possibilité d’une panne augmente. On retrouve notamment ce problème pour les véhicules des années 2000 et plus.

De plus, en voulant offrir aux consommateurs des prix imbattables, les constructeurs ont tendance à réduire le coût de fabrication qui impacte malheureusement sur la qualité des différentes pièces composant le véhicule. On peut donc en conclure que la fiabilité des autos des générations 2000 est encore à prouver.

Espérant que les constructeurs automobiles aient appris de leurs erreurs, il semble que la situation se soit améliorée pour la durabilité des autos nouvelle génération. Si tel est le cas, avoir une voiture bien équipée et avec une fiabilité garantie serait un luxe à se permettre, s’agissant d’un investissement sur le long terme.

Images : downshift.fr ; motor1.com