Quelles précautions prendre quand on vend sa voiture ?

Trouver un client fiable pour votre voiture n’est pas toujours chose aisée ; étant donné que vous n’êtes pas souvent protégés contre les cas d’arnaque, notamment lorsque vous vendez votre voiture à un particulier.

Pour vendre votre voiture dans les meilleures conditions possibles, il est nécessaire pour vous de suivre quelques précautions.

Quelle est donc la procédure à suivre pour vendre votre voiture en toute quiétude ? La Team de Vendre Voiture vous éclaire sur le sujet !

Nous vous proposons donc dans cet article quelques conseils pour vendre facilement votre véhicule d’occasion sans être arnaqué.

Maîtriser les règles de l’art

Pour vendre votre voiture dans les bonnes conditions, il est opportun de déterminer d’abord un prix adapté et surtout raisonnable.

La détermination du prix se fait généralement en fonction des prix proposés par la côte de l’Argus, ou tout du moins d’une moyenne des prix que vous pourrez établir sur des sites populaires comme LeBonCoin ou la Centrale.

Cette technique permet au vendeur d’ajuster le prix de sa voiture en se basant sur le kilométrage, l’année de mise en circulation, la finition, la motorisation et les différentes options.

Le vendeur doit nécessairement effectuer un contrôle technique avant toute décision de vente de sa voiture.

Vous devez en outre, détenir un certain nombre de pièces relativement importantes :

  • Le certificat d’immatriculation qui est encore appelé « carte grise », barré et marqué « Vendu le … »
  • Une déclaration de cession – toujours en trois exemplaires :
  • Un pour vous le vendeur,
  • Un autre pour l’acheteur.
  • Un pour la préfecture
  • Le certificat de contrôle technique datant de moins de six mois, pour une voiture ayant plus de quatre ans.
  • Le certificat de situation administrative pour attester que la voiture n’est pas gagée.

Vous devrez en outre si possible remettre le carnet d’entretien à l’acheteur.

Bien choisir son moyen de paiement

Le moyen de paiement constitue l’un des problèmes majeurs lors de la vente de votre véhicule entre particuliers.

Le vendeur peut exiger un paiement par n’importe quel moyen (hors espèces). Virement bancaire, chèque de banque…

Nous savons que c’est difficile d’échapper aux escroqueries de tout genre lors de la vente d’un véhicule d’occasion. Le vendeur doit pour cela, redoubler de vigilance en raison de la multiplication des fausses pratiques telles que les chèques en bois, les virements bancaires inexistants…

Pour éviter de se faire arnaquer, le vendeur doit :

  • Demander un chèque de banque (lexique) : chèque établi par une institution bancaire dont l’avantage est de garantir au créancier le versement de la somme due ;
  • Demander un virement bancaire sécurisé : il est judicieux pour le vendeur d’éviter au maximum les chèques classiques et les virements, à cause des comptes non-approvisionnés et des particuliers malveillants ! Choisissez les clients qui sont prêts à vous faire un virement sécurisé dans les plus brefs délais.

Après le règlement, le vendeur doit par la suite notifier la cession en ligne auprès de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés).

Être honnête et parfaitement transparent : le corolaire indispensable

Lors de la vente de votre véhicule, une description qui ne correspond pas à celle que vous avez mentionné, risque de poser énormément de problèmes aux potentiels acheteurs.

Et cela réduira forcément vos chances de revente du véhicule.

Même si cela n’est pas toujours considéré comme une forme de fraude, rassurez-vous que cela ne vous mènera nulle part (ou au tribunal :-p) . Cette pratique constitue tout simplement une perte de temps pour l’acheteur et même pour le vendeur.

Pour éviter ce désagrément, et vendre rapidement, vous devez être honnête, transparent et précis lors de la description de votre véhicule.

Sachez mettre en avant tous les avantages du modèle de votre véhicule, et racontez si nécessaire votre expérience lors de la conduite.

Prenez la peine de bien laver et prendre soin de votre véhicule. Tenez toujours le carnet d’entretien de votre voiture à jour pour être prêt à le remettre à tout moment à l’acheteur lors de l’essai.

Vous l’avez compris, vendre son véhicule n’est pas chose facile. Mais, l’application de toutes ces précautions vous permettra d’éviter les principales arnaques. Si cette pratique est nouvelle pour vous, faites-vous accompagner par un ami ou un professionnel.