Tesla et l’efficacité de ses véhicules sur autoroute

Dans l’univers automobile, la tendance actuelle est aux voitures électriques et les principaux constructeurs européens comme étrangers se lancent tous dans l’aventure. Du côté d’outre-Atlantique, Tesla est l’une des marques à proposer des véhicules 100 % électriques alliant à la fois design, confort et autonomie.

Parmi les modèles phares de la firme californienne se démarquent les Tesla Model S, Model X et Model 3. En France, cette dernière suscite fortement l’engouement et la curiosité des automobilistes à la recherche d’une voiture autonome, économique et écologique. Si ces voitures cumulent les qualités sur papier, que valent-elles vraiment sur le terrain ?

Model S, Model X, Model 3 : Tesla mise sur les moteurs électriques

On peut dire que Tesla souhaite révolutionner l’univers auto en proposant des véhicules propulsés uniquement par des moteurs électriques. Sa gamme de voitures 100 % électrique est composée principalement de la Model S, X et 3. Testés dans de conditions réelles identiques, ces trois modèles ont affiché des performances différentes. Ainsi, pour une autonomie estimée à 130 km/h, les résultats ont dépassé nos espérances :

  1. Model S : 480 km
  2. Model X : 409 km
  3. Model 3 : 406 km

Lors du test, la première berline de Tesla a remporté la victoire du 150 km/h avec environ 430 km d’autonomie, suivie de la Model X avec 360 km. Quant à la Model 3, elle a fait un kilomètre supplémentaire par rapport à cette dernière.

Tesla Model 3 : la seconde voiture électrique la plus prisée en France

Bien que la Model S de Tesla affiche une meilleure autonomie sur route, les automobilistes privilégient plutôt sa cadette : la Model 3. En effet, avec son gabarit ultra compact, ce tout dernier modèle électrique de Tesla est le plus adapté à nos routes par rapport à ses grandes sœurs. Pour preuve, en quelques mois après sa présentation officielle en mars 2016, elle avait enregistré plus de 490 000 précommandes au niveau international alors que sa production n’était pas encore terminée.

Concernant cette année 2019, les ventes sont plutôt positives pour la firme californienne, car les livraisons s’enchaînent sur les différentes plateformes de distribution Tesla depuis le mois de février. Selon une étude récente, la Model 3 est devenue le second véhicule électrique le plus vendu dans l’Hexagone au cours du premier trimestre. En terme de volume de vente, elle devance même les berlines thermiques telles que la Mercedes Classe C, la Série 3 de BMW ou encore l’A4 d’Audi.

La Model 3 : tout simplement différente

Tesla se veut être le leader dans la fabrication de véhicules électriques design et pratiques. Depuis la Model S, le constructeur mise sur le confort et l’esthétisme.

Concernant la Model 3, elle bénéficie d’un intérieur minimaliste dépourvu de boutons physiques et d’un bac supplémentaire à l’avant qui vient compléter le coffre de 425 litres. L’ensemble est enveloppé dans une carrosserie aérodynamique et discrète, avec un toit combiné au pare-brise.

Quant à l’ouverture des portes, Tesla se passe des clés traditionnelles au profit de la technologie mobile. En effet, comme bon nombre de modèles de voitures actuelles, la Model 3 bénéficie d’un système d’ouverture via Smartphone pour plus de confort et des raisons de sécurité.

Des économies de carburant à chaque voyage

Afin de satisfaire les besoins des utilisateurs de véhicules électriques Tesla, le constructeur n’hésite pas à étoffer son réseau de Superchargeurs chaque mois. Cela permet aux usagers de recharger leur voiture en temps voulu, leur évitant ainsi de se retrouver à plat en cours de route.

Tesla, c’est plus de 60 stations de recharge rapide en France

En Europe, Tesla dispose d’environ 430 stations de recharge rapide, dont une soixantaine en France. Au total, c’est plus de 500 prises qui sont mises à disposition des conducteurs, sachant que le prix d’une recharge « pleine » varie autour de 17 euros.

Pour atteindre les 95 % de charge, il faut prévoir au moins une heure de temps d’attente, de quoi se dégourdir les jambes et prendre un petit café…

Comme tout véhicule électrique mis en circulation en France, les modèles Tesla peuvent être chargés depuis n’importe quelle prise de 220V.

À 17 euros le plein, c’est presque donné !

La Model 3 est actuellement proposée en trois versions sur le marché français. Qu’à cela ne tienne puisqu’il faut débourser 42 600 euros pour conduire cette Tesla, bonus déduit. Le constructeur promet toutefois plusieurs avantages à ses clients :

  • Avantages fiscaux : réduction d’impôt
  • Technologie embarquée : accidentologie, vol
  • Économie de carburant : moteur électrique

Concernant ce dernier point, la Model 3 de Tesla, par exemple, permet de faire de belles économies sur le budget carburant. Selon un test effectué sur ce modèle sur un trajet reliant Paris et Aix-en-Provence, le coût de l’électricité s’élevait à 27 € seulement (deux charges).

Avec un modèle diesel de 6l/100 km, l’addition s’élèverait à 78 € pour 1,70 €/l (gazole). Compte tenu de cette énorme différence, le prix de la Model 3 est vite rentabilisé au bout de quelques années, surtout si l’utilisateur effectue souvent de longs trajets.

 

Photo : pxhere.com, cloudfront.net, phonandroid.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *