La réglementation « Moteur 2021 » fait fuir Lamborghini et Porsche

Le nouveau règlement moteur 2021 pour la Formule 1 ne rencontre pas le succès puisque deux constructeurs emblématiques que sont Porsche et Lamborghini.

Pourquoi Lamborghini et Porsche n’y participeront pas ?

Depuis un an, Liberty Media et FIA se sont alliés pour une réglementation de la future formule 1 censée attirer les constructeurs du monde entier, mais ils n’ont pas rencontré le succès escompté puisque Porsche et Lamborghini ont claqué la porte. Malgré une participation aux différentes réu-nions, les deux constructeurs ont annoncé ne pas vouloir prendre part à la Formule 1 suite à la révélation de la réglementation moteur.

Les raisons ? Pour Volkswagen, à qui appartient Porsche, il s’agit d’un souci de circonstance. Quant au constructeur italien, la Formule 1 demande du temps et de l’énergie et il et ne serait pas sa priorité pour l’instant contrairement à leur concurrent Ferrari.

La formule 1 gardera-t-elle les mêmes moteurs ?

Dès 2017, les deux sociétés avaient donné quelques indices sur le moteur 2021 de Formule 1. Celui-ci est un turbo V6 avec une amélioration de 3000 tours par minute et le MGU-H (récupération de l’énergie fournie par la chaleur du turbo) sera remplacé par un MGU-K qui serait plus performant.

Un an plus tard, rien ne semble avoir bougé puisque selon les motoristes présents sur le projet – que sont Mercedes, Ferrari, Honda et Renault – il s’agirait davantage du même moteur que les hybrides V6 Turbo. Selon Haas, les débats sont encore en cours au sujet du moteur même s’il semble que les moteurs 2021 seront identiques à ceux utilisés aujourd’hui.

Les discussions ne progressent pas

L’écurie Haas va plus loin dans ses déclarations puisque selon elle les différentes réunions et dis-cussions autour de la réglementation moteur ne semblent mener nulle part, car les membres du comité n’arrivent à se mettre d’accord. Cette révélation expliquerait pourquoi le public a l’impression que rien n’avance, mais toujours selon le propriétaire de l’écurie, ce manque d’évolution serait « normal » puisqu’il est difficile de s’entendre lorsqu’il s’agit de la Formule 1.

La question que tout le monde se pose concerne les constructeurs : qui participera à la Formule 1 en 2021 ? Difficile de savoir tant cette nouvelle réglementation de moteur reste floue tant pour le public que les professionnels.

5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *